«Precognitive portrait of Fred Jaïs Elalouf» Isaac Abrams
édition buvards, 2020
Etats-Unis

100,00 

numéroté sur 100

signé au feutre à la main

Les buvards sont apparus la première fois en 1966. A la suite de l’interdiction du LSD en Californie, les usagers commencèrent à utiliser du papier buvard, les sanctions pénales d’une possession de LSD étant relatives au poids.

Sans surprise au regard de ce qu’ils contiennent, ces supports sont rapidement devenus des terrains de jeux créatifs jusqu’à devenir une véritable forme d’Art : le Blotter Art.

Depuis, de nombreux artistes s’y sont exercés dont Isaac Abrams, un des premiers grands peintres psychédéliques (MoMA, Centre Pompidou, etc.). Ici, ce tableau intitulé “Precognitive Portrait of Fred Jaïs Elalouf”, dont la sinuosité psychédélique du trait n’est pas sans rappeler la courbure des corps, décrit une relation mystique et sensuelle entre un homme et une femme.

Cette œuvre fait partie de la collection du Centre d’Art Psychédélique, qui tient à réunir et préserver un patrimoine d’esthétique psychédélique.

Cet artiste peintre autodidacte est considéré comme l’un des pères fondateurs de l’art psychédélique. C’est à New York dans les années 60 qu’il organisera la toute première exposition d’art psychédélique. Il a été exposé dans les musées les plus prestigieux, du centre Pompidou au MOMA.

Catégorie :